Nous nous trouvons depuis quelques jours face à une polémique concernant la mise en place de la « nouvelle » réforme de l’orthographe qui je le rappelle, a été adoptée par le Conseil supérieur de la langue française et approuvée par l’Académie française ,en 1990.
Au-delà d’être pour ou contre les modifications concernées, celles-ci ne s’imposant pas aux précédentes règles, je tenais à faire un rappel sur l’importance de l’orthographe, souvent considérée comme un « détail » mais qui peut pourtant faire toute la différence pour votre communication, votre entreprise.

L’orthographe est un vecteur d’image

Le content marketing et la production de contenus qualitatifs sont au coeur de la stratégie d’un nombre croissant d’entreprises.
Et à l’heure de l’omniprésence des réseaux sociaux, chaque entreprise se doit d’être irréprochable et d’avoir une parfaite maîtrise de sa communication et de ses messages tant sur le fond que sur la forme et ce quel que soit le support.
Chaque fait et chaque campagne sont passés au crible par des cibles, lecteurs bienveillants au mieux, ou dans le pire des cas, par des détracteurs qui ne manqueront pas de faire remarquer le moindre faux pas et de le relayer.
Maîtriser la langue française et ainsi l’orthographe est devenu une marque de sérieux, de confiance, un prérequis.
La qualité des contenus rédactionnels produits auront une influence sur la perception de vos lecteurs et donc vos prospects et clients.

L’orthographe est un enjeu économique

A l’heure du web, l’écrit, le rédactionnel reste un indispensable dans toute relation client : devis, factures, contrats commerciaux ou de travail, brochure, site web, mails…
Plus de 4 mails professionnels sur 5 contiendraient au moins une faute d’orthographe. Le Figaro annonçait même la moyenne d’une faute tous les 50 mots!
Pourtant, une faute dans un contrat peut décrédibiliser non seulement son auteur mais également toute son entreprise, toute comme une coquille dans un profil professionnel ou dans un support de communication.
Quoi de plus contreproductif qu’un support édité à plusieurs milliers d’exemplaires contenant une faute!

Cela peut aller jusqu’à la perte d’un contrat voire de clients…Une étude britannique a ainsi démontré en 2011 qu’une seule faute d’orthographe peut diminuer de moitié les ventes d’un site de e-commerce.

Des entreprises, conscientes de cette réalité, mettent en place différentes actions pour sensibiliser leurs salariés et améliorer leur productivité : dès le recrutement avec l’organisation de tests, mais aussi des formations visant à améliorer le niveau des salariés, en lien par exemple avec le Projet Voltaire ou, plus originale l’organisation d’événements dédiés, comme un concours d’orthographe (mis en place par la société April ) dont l’objectif est de réunir tous les salariés, tous métiers confondus autour de tests de niveau.

Des solutions existent

Pouvant paraître un peu désuète à l’heure du langage SMS et des réseaux sociaux, l’orthographe est devenue une préoccupation à part entière dans l’organisation et la stratégie des entreprises.
En complément du recours à des basiques tels que la relecture par un tiers, l’utilisation d’un dictionnaire ou d’un correcteur d’orthographe privé ou collaboratif, vous pouvez aussi faire le choix de déléguer et d’externaliser cette tâche à un prestataire extérieur, qui saura prendre en charge pour vous la rédaction, les relectures et corrections de tous types de supports de communication.

Pour d’autres informations, des interrogations sur ce sujet ou un autre, des propositions : contactez-moi.